Connect with us

Actus

“Mbougar un miroir qui romance”

Résultat de recherche d'images pour "Mbougar"

Récompensé, écouté, attendu.

Si son âge fascine, sa précocité étonne on en oublie la grande identité littéraire qu’il impose et cet appel à la découverte et à la compréhension des bienfaits de la littérature chez lui au Sénégal.

Le Djihadisme , l’immigration ou encore l’homosexualité , le jeune écrivain , chercheur de 28 ans  à travers la littérature invite au débat constructif , à la découverte d’origines historique de certains phénomènes en Afrique.  La littérature est ici un prétexte pour l’invitation au débat. Le lauréat du prix littérature Monde a également pour vocation ‘’la reconnexion du monde de l’art et du monde universitaire.’’

Un talent de narrateur reconnu, les critiques littéraires lui attribuent un sens du détail impressionnant et une imagination débordante. Le romancier Sérère cherche constamment à se mettre à la place de ”l’isolé”, ”du triste”. Il Décortique la souffrance, la fracasse pour en trouver la source. Son identité littéraire traite certes des sujets d’actualités mais il s’agit d’une littérature libre, seul le lecteur peut y déceler de l’engagement. Son identité est une grande invitation à briser les tabous en romançant.

Dans ”La Cale”, il écrit sur une question ‘’dont la fiction n’a pas assez investi’’. L’espace de la Cale relatif aux navires négriers. Il imagine l’atmosphère qui y régnait, un espace dans lequel des humiliations indescriptibles sont nées. Dans Terre Ceinte il évoque la souffrance de toute une ville terrorisée par des fanatiques, la mélancolie des populations , leur morosité , la détermination et l’impact d’un journal de la place dans la lutte , l’attente des mères  , la patience …On a l’impression que Terre Ceinte , ce livre récompensé décrit en mots le silence du film Timbuktu d’Abderrahmane Sissoko , cette parole insaisissable qui ponctue ce film bien que les deux histoires soient différentes .

[jaw_quote author=”” ]le jeune homme de 28 ans ne fait pas que l’objet d’éloges et de compliments.[/jaw_quote][jaw_clear]

Résultat de recherche d'images pour "Mbougar"

Silence du Chœur nous met dans la peau de migrants, dans leur solitude, leur exil, le poids de leur présence dans une ville sicilienne ; ‘’De purs hommes’’ récemment publié aborde l’homosexualité au Sénégal. Le livre interroge en quelque sorte le malheur de ne pas être homophobe au Sénégal. Des questions souvent évitées mais soulevées dans le’’ Mbougarisme’’. Solitude, actualité, tabous reviennent à travers la littérature de Mbougar qui est semblable à un grand miroir qui nous invite à voir et à repenser la société. Mais le jeune homme de 28 ans ne fait pas que l’objet d’éloges et de compliments.

« Propulsé trop tôt pour certains », « Arrogant », « nègre de maison », « insolent » sont des propos adressés au jeune écrivain suite à la publication de son article sur Thomas Sankara sur jeune Afrique. Sankara ne l’a séduit qu’à moitié. Il  lui reprochait dans cet article son manque de lecture, un manque de poésie. Une remarque jugée légère, maladroite et insultante par bon nombre d’internautes le traitant de « Déraciné ». « Pas assez légitime pour s’attaquer à une légende »,  « Conceptions impériales de la littérature et  de la poésie ». Une panoplie de lettres ouvertes  lui témoignant indignation et mépris. Cependant comme il l’a publié récemment sur son journal Facebook tee shirt de Sankara en avant, ‘’ Tout est pardonné’’. Il en reste que le Miroir cherche à faire comprendre sa littérature et invite ses compatriotes  à s’y intéresser.

Décoré par son Président, prix Stefan Hessel pour sa nouvelle La Cale, prix Alpha Kourouma encore tant d’autres pour Terre Ceinte et récemment prix littérature monde pour ”Silence du Chœur” …Doit-on espérer plus de Mbougar, plus de miroirs démontrant certaines vérités avec style, poésie et force, des miroirs qui reflètent profondément la société  ? Construction de paradigmes, une littérature qui romance l’actualité et les mœurs…

Quels sont les avantages d’une  littérature sans tabous en Afrique ? Il est question de  la force de jeunes écrivains à l’origine de la  construction de débats pour résoudre, répondre et bâtir certaines idées.

Quel est l’avenir et l’impact des jeunes écrivains dans le continent africain ?

Yandé Codou Séne inspire, Mbougar romance.

LA REDACTION

Continue Reading