Connect with us

Hi, what are you looking for?

Adios Diego
Adios Diego

Sport

Adios Diego!

Il y a quelques semaines, on se faisait du souci pour lui à cause d´une intervention chirurgicale  au cerveau. Mais à sa sortie de l´hôpital,  le monde entier s´en est réjoui. Malheureusement,  Diego Maradona a succombé aujourd’hui.  Une bien triste nouvelle pour le peuple argentin et le monde du football. La balle pleure.

Embed from Getty Images


L´homme était irrespectueux, arrogant, hautain, sans égards pour les sentiments des autres, mais le footballeur était un Dieu.

Quand les puristes pensent à un pied gauche magique, Maradona vient en tête de liste. Il faut dire que ce petit joueur d´1m67 débarque comme un ovni. On n´avait pas l´habitude de voir de si petits joueurs. Mais petit, il ne l´était que par la taille. Son génie quant à lui était inégalable, indescriptible. 

Tout le monde se rappelle de son but en ¼ de finales du mondial 1986. Parti du milieu de terrain, il élimine quasiment toute l´équipe anglaise, et le gardien de but, avant de mettre la balle au fond des filets. Du grand art. Grâce à lui l´Argentine s´est retrouvée sur le toit du monde. « J´ai deux rêves :disputer la coupe du monde, et la gagner”, déclarait-il. Il gagne un surnom qui restera éternellement dans les esprits : « el pibe de oro”, le gamin en or.


Embed from Getty Images

Loin du football statistique d´aujourd’hui,  Maradona incarnait à lui tout seul le football plaisir. Être sur le terrain,  caresser le ballon, lui donner de l´amour, c´était ça Diego Armando Maradona. Un esthète qui a inspiré des milliers d´enfants.  Demandez à Lionel Messi

De l´or, du diamant, ou du génie, le talent de Maradona a mis des étoiles dans les yeux des admirateurs, et des observateurs. Le magazine Times l´a même élu Meilleur joueur de l´histoire de la coupe du monde. Devant le Roi Pelé, sacrée performance.

Mais Maradona n´était pas un enfant de chœur,  loin de là. Il a été pris prenant de la cocaïne,  buvait à volonté, et a marqué un but de la main qui a renforcé sa légende.  Il faut être un Dieu pour faire tout ça et être aimé quand même. 

Aujourd’hui le Dieu Maradona  est mort. Mais dans l´esprit collectif, il sera éternel. Et à chaque fois qu´on verra un petit gaucher rondouillard tâter la balle, on se dira : « fais-le comme Maradone”.

Adios Diego.

ALMAMY

A VOIR AUSSI

Podcast

Entreprendre c’est oser prendre le risque de rendre son rêve réel !Découvrez Falone Shimba, fondatrice du KaziHouse, l’espace créatif des entrepreneurs aux inspirations africaines...

Culture

Né sous le nom de Rolihlahla, Nelson Mandela a combattu toute sa vie contre les discriminations de toute sorte, notamment contre l’apartheid, dont il...

Amone Nafi

Pendant que l’inauguration de la place de l’Europe à Gorée suscite encore une colère populaire, certains se remémorent l’engagement et le charisme de l’ancien...

Musique

Zoom in met en avant le potentiel et le travail artistique qui se réalise dans le continent. Pour ce premier numéro c’est l’Elzotisme qui...