Connect with us

Actualité

Sénégal: La Cour suprême refuse la requête de l’opposant Ousmane Sonko

Avatar photo

Publié

on

Sénégal

Au Sénégal, la Cour suprême a tranché en refusant la demande des avocats d’Ousmane Sonko. L’opposant politique avait sollicité la reconnaissance de son droit à obtenir les fiches indispensables pour la collecte des parrainages citoyens en préparation de l’élection présidentielle qui se profile à moins de cinq mois. Le juge de la Cour suprême a statué en défaveur de cette requête, marquant ainsi une étape cruciale dans le processus électoral à venir.

Dans un marathon de trois heures, dix avocats ont plaidé en faveur d’Ousmane Sonko, arguant que le droit de se présenter à une élection est un droit fondamental enregistré dans la constitution sénégalaise. Cependant, malgré la reconnaissance de ce droit par le juge, celui-ci a décidé que le ministère de l’Intérieur était en droit de refuser à Sonko l’accès aux formulaires de parrainage en raison de sa radiation des listes électorales.

Cette décision a suscité l’incompréhension, même si l’avocat général avait soutenu la demande de Sonko. Les avocats de Sonko n’ont pas la possibilité de faire appel de cette décision de la Cour suprême. Ils fondent désormais leurs espoirs sur une requête déposée devant le tribunal de Ziguinchor, contestant la radiation de Sonko des listes électorales, ainsi que sur un recours déposé auprès de la Cour de justice de la Cédéao. La bataille pour la participation électorale d’Ousmane Sonko se poursuit.

Source : RFI AFRIQUE

Vidéo

Violences policières au Sénégal : le récit glaçant d’Absa Hane, une journaliste « lâchement et sauvagement agressée » par la police

Avatar photo

Publié

on

Sénégal

Dans cette interview accordée à Sétanal Média, Absa Hane, jeune journaliste à Seneweb, relate avec émotion, comment des policiers l’ont passée à tabac alors qu’elle couvrait une manifestation contre le report de l’élection présidentielle.

Ce fameux après-midi du 9 février 2024, accompagnée par des confrères, elle a été lâchement gazée et sauvagement prise à partie par un agent de la police. Brutalisée, puis détenue pendant plus d’une demi-heure dans un véhicule de la police, elle elle affirme avoir reçu des gifles et coups de pied avant de perdre connaissance.

Écoutez en intégralité son témoignage glaçant

Lire la suite