Connect with us

Fact-Checking

[Vérification] – Attention à cette vidéo d’arnaque utilisant une intelligence artificielle

Avatar photo

Publié

on

intelligence artificielle

Une vidéo diffusée sur Facebook au Sénégal prétend montrer un reportage de France 24 promouvant une application qui permettrait de gagner beaucoup d’argent. Bien que la vidéo présente des personnes réelles, elle a en réalité été manipulée par une intelligence artificielle.

Cette vidéo publiée sur Facebook le 27 mai 2024 par une page dénommée BigWins fait croire que la chaîne française d’informations France 24 a produit un reportage pour faire la promotion d’une application qui permettrait de gagner beaucoup d’argent. 

Sur la vidéo, nous pouvons voir les images de Fatimata Wane, une des présentatrices vedettes du journal de l’Afrique sur France 24 et du journaliste sénégalais Elimane Ndao, correspondant de la chaîne au Sénégal. 

“Au Sénégal il y a une application où les gens gagnent des millions de francs. Le gouvernement la cache soigneusement aux gens ordinaires. Notre correspondant a testé l’application et prêt à partager son expérience”, peut-on entendre des propos de Fatimata Wane. Elimane poursuit en ajoutant :  Les habitants de Dakar jouent à cette application depuis une semaine et deviennent riches. J’ai essayé moi-même et j’ai été surpris. Imaginez en 20 minutes, j’ai gagné plus d’un million de francs, cette somme dépasse mon salaire annuel. Plus de 80% des nouveaux utilisateurs quittent leur travail qu’il n’aiment pas en une semaine. Dépêchez-vous! Selon nos informations, le gouvernement pourrait limiter l’accès à cette application à tout moment”. 

La présentatrice termine l’élément en indiquant : “Nous avons laissé le lien de l’application sous la vidéo. Téléchargez, inscrivez-vous, déposez de l’argent, jouez et devenez plus riche”. 

Même si cette vidéo semble réelle, il n’en est rien. Elle a en réalité été manipulée avec une intelligence artificielle. Setanal Media vous explique comment. 

Advertisement
intelligence artificielle
intelligence artificielle

A propos de BigWins

La page est logée dans la catégorie “Production” sur la plateforme. Elle a été créée le 9 mai 2023 sous le nom de E2 avant de passer à sa dénomination actuelle le 25 mai 2024. Les personnes qui administrent cette page sont localisées en Ukraine, selon les information sur la transparence.

intelligence artificielle

A propos de la page BiGWins 

intelligence artificielle
intelligence artificielle

Le numéro de téléphone fourni par la page est aussi localisé en Ukraine d’après nos recherches avec l’outil TrueCaller

intelligence artificielle

Manipulations avec une intelligence artificielle 

Nous avons retrouvé la vidéo de la présentatrice sur France 24 qui a été manipulée pour produire l’extrait que nous vérifions. Il s’agit en réalité de l’édition du 25 mai 2024 de Journal d’Afrique. Nous pouvons y voir Fatimata Wane portant le même habit que sur la vidéo manipulée. Sur celle-ci, nous pouvons constater le mouvement de la bouche de présentatrice totalement en déphasage avec les mots qu’elle dit. Cette caractéristique est typique des vidéos générées ou modifiées par une intelligence artificielle, comme nous pouvons le lire sur le site de Africa Check, une organisation africaine de lutte contre la désinformation. 

intelligence artificielle

En outre, une recherche poussée sur le nom de domaine du lien proposé pour téléchargement permet de voir que les informations sur leur(s) propriétaire(s) ont été masqué par Withheld for privacy, un service de confidentialité basé à Reykjavik, capitale de l’Islande. De même, le numéro de téléphone utilisé pour l’inscription se retrouve sur plusieurs plateformes de signalements des arnaques en ligne comme ici, ici et ici.

intelligence artificielle

Conclusion

La vidéo laisse croire que la chaîne française d’informations France 24 a produit un reportage pour promouvoir une application permettant de gagner beaucoup d’argent au Sénégal. Bien que la vidéo montre des images de journalistes de France 24 dans le journal d’Afrique, elle n’est pas pour autant réelle. En réalité, elle a été manipulée par une intelligence artificielle et constitue une arnaque.

La rédaction de Sétanal Media 


Cette production a été réalisée avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre du projet « Jumelage entre initiatives francophones de lutte contre la désinformation ».

Advertisement

Fact-Checking

[Vérification] – Attention, cette vidéo prétendant montrer un poisson à la tête de vache a été générée par une intelligence artificielle

Avatar photo

Publié

on

intelligence artificielle

Au Sénégal, une vidéo montrant prétendument un poisson avec une tête de vache échoué sur une plage a largement circulé sur les réseaux sociaux. Certains internautes, convaincus qu’il s’agissait d’un « miracle », ont interprété cette vidéo virale comme « un signe annonciateur de la fin du monde ». Cependant, il n’en est rien : ces images ont été générées par une intelligence artificielle. Explications à lire.

Le 9 juillet 2024, la page Facebook « Le Dakarois 221 » a publié une vidéo de 14 secondes montrant un animal ressemblant à un mélange de poisson et de vache, déchu sur une plage. La séquence est accompagnée du commentaire suivant : « Et si c’était un des signes annonciateurs de la fin du monde ??? ». Cette vidéo est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux, notamment Facebook (1, 2). D’ailleurs, la publication de « Le Dakarois 221 » a été partagé 129 fois le 12 juillet 2024.

intelligence artificielle

La page « Le Dakarois 221 » se présente comme une société de médias basée à Dakar, Sénégal, créée le 14 novembre 2019. Elle est gérée par des personnes au Sénégal. 

intelligence artificielle

Dans les commentaires, certains internautes suggèrent que la vidéo pourrait être une création d’intelligence artificielle.

Advertisement

intelligence artificielle

Le  jour où la vidéo a fait surface, un autre internaute sénégalais l’a également partagée sur Facebook. Dans les commentaires, un utilisateur a partagé une capture d’écran d’une vidéo de la même nature que celle que nous vérifions, postée par la page « natural lov ». En visitant cette page, on découvre qu’elle a partagé la vidéo en question sous forme de reels le 7 juillet 2024.

intelligence artificielle

« natural lov » est une page mexicaine, créée le 9 mars 2024, et suivie par plus de 38 000 personnes. Elle se définit comme un créateur digital. Depuis sa création, elle partage des images et vidéos apparemment générées par intelligence artificielle. En parcourant la page, nous avons trouvé plusieurs vidéos montrant des espèces animales inexistantes, telles qu’un poisson avec une tête de porc ou de tigre. On y trouve également un chien ayant une tête de poule et des créations dans le même esprit que la vidéo que nous vérifions.

Indices révélateurs d’un contenu généré par intelligence artificielle

En examinant de plus près la vidéo, plusieurs indices visuels indiquent qu’elle a été créée par une intelligence artificielle, même si nous ne pouvons pas déterminer le programme exact utilisé. Par exemple, l’une des personnes dans la vidéo a trois pieds, ce qui devient évident lorsqu’elle se déplace.

intelligence artificielle

Ces anomalies visuelles sont typiques des images générées par IA, explique Jean le Roux, chercheur associé au Digital Forensic Research Lab (DFRLab), à l’organisation de fact-checking Africa Check dans un article publié.

Advertisement

Nous avons également soumis la vidéo à Victor Baissait, spécialiste des images générées par IA. « C’est clairement de l’IA, une personne a trois pieds notamment », a-t-il souligné, le 11 juillet 2024, via messagerie sur X, joignant sa réponse d’une capture d’écran de la personne aux trois pieds.

intelligence artificielle

En outre, Arojinle est un chercheur spécialiste de la faune, très actif sur le réseau social X. Sur son compte, il publie des contenus en rapport avec les animaux, des histoires, des vidéos et des informations étonnantes sur la faune. Le 8 juillet 2024, pour prendre les devants et avertir les internautes, il a publié la vidéo que nous vérifions, ainsi qu’une autre vidéo du même type, avec la précision suivante :  « Avant que les blogs ne commencent à les publier avec la légende « De quel animal s’agit-il ? » Et vous commencez à me taguer, je me présente en premier pour vous dire que ce sont (les deux vidéos qu’il a publiées, NDLR) des faux. »

Conclusion :  La vidéo a été générée par une intelligence artificielle (IA).  Victor Baissait, spécialiste des images IA, nous a relevé des anomalies visuelles typiques des IA, comme une personne ayant trois pieds.

Fatoumata Bintou Ba

La rédaction de Sétanal Media 


Cette production a été réalisée avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) dans le cadre du projet « Jumelage entre initiatives francophones de lutte contre la désinformation ».

Advertisement
Lire la suite